Cathédrale Saint-André de Bordeaux

La cathédrale Saint-André de Bordeaux, située sur la place Pey-Berland, est le lieu de culte le plus imposant de Bordeaux. Elle fut consacrée en 1096 par le pape Urbain II. Elle a été reconstruite dans le style gothique du xiie au xvie siècle. Dans cette église fut célébré, en 1137, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine, alors âgée de quinze ans, avec le futur Louis VII, roi des Francs.

La nef, de style gothique angevin, date du xiie siècle et fut modifiée au xiiie siècle. Le déambulatoire, entrepris vers 1280, fut raccordé à la nef vers 1330. Le chœur et les chapelles rayonnantes ont été réalisés au xive siècle. C’est aussi à cette époque que furent érigées les façades des bras du transept. Le gros-œuvre était alors entièrement réalisé. Le clocher, les tours et les flèches du transept sud furent terminés au xve siècle. On commença aussi à pourvoir l’édifice d’une ceinture d’arcs-boutants, achevée au siècle suivant. À l’extérieur, l’impossibilité d’établir un portail sur la façade occidentale explique le dépouillement de celle-ci ; en revanche, les façades latérales au niveau du transept ont connu un développement important. Sur la façade nord, la Porte Royale est réalisée vers 1250. Le contrefort de Gramont marque le début de la Renaissance à Bordeaux. La façade nord est surmontée de deux tours de 81 mètres de hauteur.

La cathédrale est flanquée d’une tour du xve siècle à l’est du chevet : le clocher ou tour Pey-Berland, construite sur ordre de l’archevêque du même nom. Par ses lettres patentes, Louis XIconfirme les privilèges de cette église, d’abord après son sacre en 14611, puis, à la suite de la mort du duc de Guyenne, son frère, en 1472 .

En 1535 et selon un chroniqueur anglais : « Dans la cathédrale Saint André, se trouvent les plus belles et les plus grandes orgues de toute la chrétienté. » Malheureusement, sous la révolution, les orgues sont vendues et les tuyaux fondus pour l’armée. En 1804, l’orgue de la Réole, œuvre du facteur toulousain Jean-Baptiste Micot (1766), est transféré à Saint-André. Mais cet orgue s’avère insuffisant pour la Primatiale. En 1810, cet instrument est à nouveau démonté afin de permettre la réfection de la tribune et l’on songe à échanger l’intérieur de cet orgue avec celui de l’abbatiale Sainte-Croix construit par Dom Bedos de Celles en 1748. L’échange est décidé définitivement un an plus tard.

Les buffets restent cependant à leur place respectives. À cette occasion le buffet de Micot installé à la Cathédrale est modifié pour permettre la l’instrument de Dom-Bedos d’y prendre place. Le résultat est extrêmement décevant : autant l’orgue de Dom Bedos sonnait magnifiquement à Sainte-Croix, autant l’instrument transféré à la cathédrale semble perdu dans cette grande nef d’un volume de huit à dix fois supérieur.

De 1837 à 1841, le facteur Henry effectue une nouvelle restauration et remplace les deux ailes convexes du grand buffet par les deux ailes concaves actuelles. Entre 1875 et 1877, le facteur Georges Wennerremplace l’ancien récit de deux jeux par un grand récit expressif de 14 jeux et substitue la mécanique directe du clavier du grand orgue et celle des basses du récit par des machines pneumatiques Barker.

Par la suite, l’orgue est modifié à plusieurs reprises tout au long du xxe siècle avant que la restitution du Dom-Bedos à Sainte-Croix, et la construction d’un orgue neuf à la Cathédrale ne soient décidés.

les nouvelles grandes orgues, construites par la Société Danion-Gonzalez dans le buffet ancien restauré sont inagurées en 1982. L’imposant buffet, classé Monument Historique, compte parmi les plus grands de France, avec une envergure de 15 mètres.

Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux Cathédrale Saint-André de Bordeaux

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Cathédrale Saint-André de Bordeaux, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire