Déambulation dans la Rome’Antique

Au matin de mon premier jour à Rome, je me dirige vers la cité du Vatican et m’arrête en chemin devant chaque monument qui retient mon attention.

Au niveau supérieur, lié à l’inférieur par deux volutes latérales semblables à celles de la façade de l’église du Gesù, une fenêtre carrée entourée d’un édicule avec un tympan orne le centre, et sur les côtés, deux niches encadrées d’édicules plus petits abritent les statues de saint Grégoire le grand et de saint Jérôme, réalisées par Giovanni Antonio Paracca.

Je découvre ensuite le Tibre et ces deux ponts magnifiques que sont le Pont San Angelo avec en point de mire le Château Saint Ange, et le Pont Vittorio Emanuele II.

Le pont Saint-Ange (en italien : Ponte Sant’Angelo) est un pont de Rome, qui relie les deux rives du Tibre face au château Saint-Ange. Il fut construit en 134 sous le règne de l’empereur Hadrien (Publius Ælius Traianus Hadrianus), qui lui donna son nom, Pons Ælius.Le Pons Ælius a été bâti par Hadrien comme en témoignent les inscriptions dédicatoires retrouvées à chaque extrémité. La date exacte de sa construction est incertaine, malgré la découverte de marques de fabrication datant quelques briques de 123. Des dates postérieures ont été proposées : 130, 132, 134, ou entre 125 et 130. Richement orné de Victoires et detrophées, il offre un accès majestueux au mausolée impérial construit sur l’Ager Vaticanus, sur la rive droite du Tibre — le futur château Saint-Ange. C’est le second ouvrage à porter ce nom, après celui qu’Hadrien avait construit douze ans plus tôt sur la Tyne, à l’extrémité orientale du mur d’Hadrien.

Le château Saint-Ange (en italien : Castel Sant’Angelo) est un monument romain, situé sur la rive droite du Tibre, face au pons Ælius (actuel pont Saint-Ange), à Rome, non loin du Vatican.

Décidé par l’empereur Hadrien en 125 pour être son mausolée, le bâtiment se veut le pendant du tombeau d’Auguste : celui-ci est situé au nord du Champ de Mars (Rome), sur la rive gauche du Tibre, alors que le mausolée d’Hadrien se place sur la rive droite, en face du Champ de Mars. En outre, l’allure générale des deux édifices est similaire. Il est achevé par Antonin le Pieux en 139. Le château, une rotonde massive en travertin, est surmonté d’un quadrige de bronze mené par l’empereur Hadrien figuré en soleil et d’un bosquet d’arbres funéraires. Les cendres d’Hadrien y sont déposées en 139. Caracalla est le dernier empereur à s’y faire ensevelir.

Très vite, le bâtiment est détourné de ses fins funéraires pour devenir militaire. Il est intégré à la muraille aurélienne en 403, en tant que bastion avancé. Quand le Goth Vitigèsattaque Rome en 537, les soldats défendant le castellum se servent des statues de bronze qui le décorent comme projectiles. En 547, Totila inclut l’édifice dans une structure fortifiée protégeant la rive droite. Le quartier prend ainsi le nom de Borgo.

Le Pont Vittorio Emmanuele II, appelé aussi plus simplement pont Vittorio, relie la Piazza Pasquale Paoli au lungotevere du Vatican,.

Construit par l’architecte Ennio De Rossi en 1886, il ne fut inauguré qu’en 1911, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’unification de l’Italie. Avec ses trois arches, il est long 110 m et est décoré aux extrémités par des piliers de grande taille dominés par des Victoires ailées et avec des piliers centraux portant des sculptures symboliques.

001 002 la chiesa nuova 003 chiesa nuova 004 chiesa nuova 005 chateau saint ange et pont sant angelo 006 chateau saint ange 007 pont saint angelo et chateau saint ange 008 pont vittorio emanuele II 009 pont saint angelo 10 chateau saint ange 11 chateau saint ange 12 chateau saint ange 13 pont vittorio emnuele II et vatican 14 le dome du vatican

Laisser un commentaire