La Basilique Saint Pierre

La Basilique Saint Pierre de Rome, est située au Vatican, dans l’Ouest de la ville. Elle est l’église principale du Catholicisme, son centre spirituel et aussi la plus grande. A noter qu’elle n’est pas la cathédrale de Rome puisque c’est Saint Jean de Latran qui assure cette fonction. Son architecture, sa beauté et sa richesse en font l’une des étapes incontournables d’un séjour à Rome.

La façade : elle est l’œuvre de Carlo Maderno et il s’agit de l’une des parties construites en dernier. Elle présente une succession de colonnes qui s’élèvent sur deux étages séparant les portes et les fenêtres qui sont alternativement rectangulaires ou rondes. La large loggia accueille le balcon de la bénédiction papale et de l’annonce de l’élection d’un nouveau Pape. Au-dessus, une inscription rappelle que c’est Paul V Borghese qui a ordonné la façade. L’ensemble est surmonté de statues du Christ et des Apôtres. Deux horloges sont placées à chaque extrémité. Contrairement à ce qui était prévu à l’origine, la coupole est assez peu visible, le rallongement de la nef pour en faire une croix latine ayant bouché la perspective.

Le narthex (porche) : avant de pénétrer dans la basilique Saint Pierre en elle-même, vous passerez par le narthex. A chaque extrémité une statue équestre, de Charlemagne et de Constantin. Vous pourrez aussi admirer une très belle mosaïque du Giotto, figurant le Christ marchant sur l’eau. Elle ornait la précédente basilique.

L’intérieur : l’intérieur de la basilique Saint Pierre est impressionnant, grandiose, monumental… Elle manque peut-être de chaleur et de charme mais elle marque les esprits, ce qui était l’objectif au moment de sa construction, en pleine période de contre-réforme. La décoration est d’une très grande richesse, de style baroque. Le sol et les murs sont couverts de marbres polychromes. Quatre piliers monumentaux, situés de chaque côté séparent les 3 nefs. Vous y trouverez des médaillons représentant les papes.

A l’entrée, au sol, une dalle marque le lieu du sacre de Charlemagne.

Sur le côté droit vous trouverez la célèbre Pietà de Michel Ange, œuvre de sa jeunesse, taillée dans un seul bloc de marbre.

De nombreuses sculptures ornent la basilique, tels les bénitiers de l’entrée, entourés d’anges de grande taille.

De nombreux monuments funéraires sont aussi présents, le plus souvent ceux de Papes, dont le magnifique monument d’Alexandre VII, représenté à genou, priant. Devant lui, une tombe entrouverte dont en sort une main de mort, tenant un sablier. Ce tombeau a été réalisé par le Bernin.

Dans la nef, une célèbre statue de Saint Pierre, tenant les clefs des cieux est datée du XIIIème siècle. Les pèlerins la vénèrent encore en lui embrassant ou en lui frottant le pied, usé au fil du temps.

A la croisée du transept vous pourrez admirer l’impressionnant baldaquin du Bernin à colonnes torsadées. Il est placé au-dessus de l’autel Papal et du tombeau de Saint Pierre.

Au-dessus, la gigantesque coupole conçue par Michel Ange. Elle est largement éclairée par 16 fenêtres. Le bord de la coupole porte la mention en latin « Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon église et je te donnerai les clefs du royaume des cieux ». Des mosaïques représentant le royaume céleste décorent la coupole.

Dans le chœur vous trouverez une chaire, un siège épiscopal dit de Saint Pierre, mais datant en réalité du IVème siècle, mis en valeur par le Bernin. Le siège est surmonté d’anges et d’une gloire d’où sortent des rayons lumineux.

Vous découvrirez bien sûr de très nombreuses autres merveilles dans la basilique Saint Pierre …

290291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326
327

Laisser un commentaire