La fontaine à l’obélisque

Au centre de la place, il y a la Fontana del Pantheon (fontaine du Panthéon), surmontée d’un obélisque. Cette fontaine fut construite par Giacomo della Porta sous le pontificat de Grégoire XIII en 1575, et l’obélisque s’y ajouta en 1711 sous le pontificat de Clément XI.

L’aqueduc de l’Aqua Virgo, l’un des onze qui alimentaient la Rome antique en eau potable, desservait le secteur du Champ de Mars, mais n’était plus entretenu et en service à la fin du Moyen Âge. Il fut reconstruit sous le pontificat de Nicolas V et consacré en 1453 sous le nom d’Acqua Vergine. En 1570, Giacomo della Porta fut chargé par le pape Grégoire XIII de superviser un grand projet pour étendre la distribution de l’eau de cet aqueduc à 18 nouvelles fontaines publiques.

La construction de la fontaine sur la piazza della Rotonda fut autorisée le 25 septembre, avec celle de la fontaine sur la piazza Colonna, de deux autres sur la piazza Navona ; la fontaine de la piazza della Rotonda, terminée en 1575, était caliciforme, mesurait environ 3,5 à 4 mètres de haut et était alimentée en eau par une conduite en terre cuite. Della Porta dessina la fontaine, et Leonardo Sormani l’exécuta. En raison de la déclivité de la place, on accède à la fontaine par cinq marches au sud et par seulement deux marches au nord.

Sous le pontificat du pape Alexandre VII, des projets furent mis sur pied pour ordonner la place et son cadre, la niveler, l’agrandir et élargir les rues qui y aboutissaient, et Gian Lorenzo Bernini y participa. Une gravure deGiovanni Battista Falda représente les travaux qui étaient terminés lorsque le pape Alexandre mourut en 1667.

En 1711, la fontaine prit son aspect actuel lorsque le pape Clément XI chargea le sculpteur du baroque tardif Filippo Barigioni (en) de la faire surmonter d’un obélisque égyptien en marbre rouge de 20 pieds. Construit à l’origine par le pharaon Ramsès II pour le temple de Rê situé à Héliopolis, cet obélisque avait été transporté à Rome dans l’Antiquité pour être réutilisé dans l’Iseum Campense, sanctuaire de la déesse égyptienne Isis qui se trouvait au sud-est du Panthéon. Il fut redécouvert en 1374 sous l’abside de labasilique Sainte-Marie sur la Minerve. Au milieu des années 1400, il avait été érigé sur la petite piazza di San Macuto (en), à quelque 200 mètres à l’est du Panthéon, où il resta jusqu’à son déplacement sur la piazza della Rotonda en 1711. Il porte encore le nom d’Obelisco Macutèo en italien, d’après le nom de son emplacement précédent.

874 875 876 877 878 879 880 881 882 883 884 885 886 887 888 889 890 891 892 893

Laisser un commentaire