Le Pont de la Salve, Bilbao

Le Pont de la Salve est une passerelle de Bilbao qui passe sur la Nervión. Le Pont se compose de 4 voies, et a été réalisé en acier et en béton. Il faut noter que le bâtiment constituait un défi à l’époque pour l’architecte Frank O. Gehry. Le pont dispose aussi d’un arc avec une structure en couleur rouge.

Dans le figaro.fr, Valérie Duponchelle écrit : « À l’origine était la ville, un peu lourde, sa zone industrielle, ses quais tristes et son pont de La Salve, arc d’acier fonctionnel et sans grâce particulière. « L’un des premiers ponts suspendus ici, mais ni le plus intéressant ni le plus beau que l’on puisse voir à Bilbao », a expliqué Buren, visage de patriarche et âme de professeur, devant un parterre d’interlocuteurs majoritairement basques. « Il n’a pu que gêner Frank Gehry dans son travail. Ce qui explique la résurgence du musée de titane de l’autre côté du pont, une courbe abrupte qui se redresse comme la queue d’un gros poisson hors de l’eau et qui ne sert à rien d’autre qu’à intégrer l’obstacle dans un dessin très libre », applaudit cet « artiste interventionniste revendiqué ». Et d’évoquer pour ce public étranger l’histoire si française de ses colonnes azurées au coeur du palais royal qui furent vécues « comme un outrage au lieu » et créèrent un« miniscandale » dans la capitale, jadis nettement moins férue d’art contemporain.Le revêtement de cette oeuvre pérenne n’est pas ancré au pont, mais se limite à prendre appui sur lui en certains points, sans ancrage ni trous d’aucune sorte. Pour créer cet « habillage très simple et très solide, presque de même épaisseur que celle originelle du pont », Buren a utilisé un type spécial de formica rouge d’une durée de vie et de couleur garantie dix ans. « J’ai choisi un rouge qui puisse jouer de belle façon avec le musée Guggenheim dont le titane passe de l’argenté au doré selon le ciel et l’heure », souligne cet apôtre du noir qui ne parle pas de « rouge Gehry », couleur tonique que l’architecte a déployée dans l’hôtel du Marqués de Riscal, à 200 km de là, au coeur des vignobles de La Rioja. Buren a écarté le vert à cause de la montagne déjà verte de l’autre côté du pont, le bleu dur « déjà retenu pour le bâtiment administratif du musée » et qui aurait juré avec le vert de la structure basse du pont, et le jaune vif « qui vieillit mal et aurait juré avec l’or du coucher de soleil sur le titane ».

Pont de la Salve, Bilbao

Pont de la Salve, Bilbao

Pont de la Salve, Bilbao

Pont de la Salve, Bilbao

Pont de la Salve, Bilbao

Pont de la Salve, Bilbao

Pont de la Salve, Bilbao

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Le Pont de la Salve, Bilbao, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire