L’échauguette de Bayonne et la place du réduit

Louis XIV voulait faire de Bayonne une place militaire. En effet, Bayonne constitue une  frontière sur la terre et sur la mer.

En 1681, Vauban commença à fortifier la ville. Bayonne devint ainsi une grande place de guerre. La ville résista alors à 14 sièges, ce qui fit la fierté des habitants. Bayonne a d’ailleurs pour devise « nunquam polluta » ce qui veut dire « jamais souillée »…

Les fortifications protégeant la ville s’imposaient à tout ennemi qu’il vienne des terres ou par la mer. La surveillance des voies fluviales était assurée entre autres par deux échauguettes, véritables postes avancés sur les murailles, qui offraient un point de vue imprenable sur les bateaux approchant la ville.

Ces échauguettes repoussèrent les assaillants mais ne purent résister au temps. Elles se sont effondrées.

Aujourd’hui, à deux pas de notre école, l’échauguette du confluent est en cours de reconstruction. Les bayonnais retrouveront leur échauguette.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
L'échauguette de Bayonne et la place du réduit, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire