Les fêtes de Bayonne

Les Fêtes de Bayonne (Baionako Bestak en basque, Las Hèstas de Baiona en occitan), sont une période de fête dans la ville basco-gasconne de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) qui commence le mercredi qui précède le premier week-end du mois d’août (normalement le premier mercredi du mois d’août mais le début a été avancé depuis quelques années en raison d’une affluence devenue trop importante) et se termine le dimanche suivant (en cas de week-end à cheval sur les deux mois, elles s’achèveront toujours le premier dimanche d’août). En 2004, ces fêtes réunissaient entre 1,3 et 1,5 million de visiteurs, faisant de ces fêtes les plus importantes de France. La tenue de rigueur est blanche, accompagnée d’un foulard et d’une ceinture rouge (cinta ou faja). Cette tenue, non traditionnelle de la région, provient en fait de la Navarre en Espagne.

Pendant la période des fêtes, deux couleurs sont prédominantes : le blanc et le rouge. La tenue officielle est le blanc avec le foulard rouge et la ceinture rouge.
Mais les couleurs de la tenue ont évolué depuis l’origine. Lors des premières fêtes, en 1932, les couleurs étaient le bleu et le blanc (le bleu venait du bleu de travail des ouvriers). Ce bleu fut ensuite remplacé par le rouge, à l’instar des fêtes de Pampelune, les Sanfermines, où le rouge et le blanc sont les couleurs officielles. Une polémique continue de nos jours, une minorité préférant les bleu et blanc originels (qui peuvent se rapporter aussi aux couleurs du club omnisports le plus important de la ville, l’Aviron bayonnais). On peut aussi trouver du vert, une autre des couleurs du drapeau basque.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Les fêtes de Bayonne, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire