Place de la Concorde

La place de la Concorde est une grande place située au pied de l’avenue des Champs-Élysées dans le 8e arrondissement à Paris, en France. Le nom aurait été choisi par le Directoire pour marquer la réconciliation des Français après les excès de la Terreur. Située dans le centre de Paris, la place occupe une position privilégiée car elle ponctue le grand axe:

  • axe nord-sud constitué par Montmartre, le quartier des grands magasins, l’église de la Madeleine, l’Assemblée nationale.
  • axe ouest-est constitué par l’Arche de la Défense, l’Arc de triomphe, l’avenue des Champs-Élysées, le jardin des Tuileries et le Musée du Louvre.

La place s’étend entre le jardin des Tuileries, le bas de l’avenue des Champs-Élysées, le pont de la Concorde (qui traverse la Seine vers le 7e arrondissement) ainsi que la rue Royale. La place a été conçue par Ange-Jacques Gabriel en 1755 comme un octogone bordé par les Champs-Élysées et le jardin des Tuileries. Les fontaines, ajoutées par Hittorff, sont inspirées de celles de la basilique Saint-Pierre de Rome. La principale particularité de la place de la Concorde est qu’elle est limitée par du « vide » sur trois côtés (contrairement à la plupart des places qui sont entourées par des bâtiments sur tous les côtés) : les Champs-Élysées, le jardin des Tuileries, et la Seine.

L’obélisque égyptien de Louxor, vieux de 3 300 ans (xiiie siècle av. J.‑C.), fut transporté en France en 1836, offert par l’Égypte en reconnaissance du rôle du Français Champollion qui a été le premier à traduire leshiéroglyphes. Le roi Louis-Philippe le fit placer au centre de la place lors son l’aménagement par l’architecte Hittorff. Haut de 22,86 mètres, le monolithe, en granite rose de Syène, pèse 227 tonnes. Il est érigé sur un socle de 9 mètres et est coiffé d’un pyramidion doré de plus de trois mètres et demi. Les hiéroglyphes qui le recouvrent célèbrent la gloire du pharaon Ramsès II. Le sommet de cet obélisque est surmonté d’un pyramidion de plus de 3,50 m, ajouté en mai 1998, aussi pointu qu’étincelant, fait de bronze et de feuilles d’or. Il est censé remplacer un précédent ornement sommital, emporté lors d’invasions en Égypte au vie siècle. L’obélisque se situe sur la ligne de l’axe historique de Paris qui va de l’Arc de triomphe du Carrousel à l’Arche de la Défense en passant par le jardin des Tuileries et l’avenue des Champs-Élysées. L’obélisque est aussi un cadran solaire, grâce à des lignes tracées au sol.

Les deux fontaines de la place de la Concorde sont situées de part et d’autre de l’obélisque. L’œuvre de l’architecte Jacques Ignace Hittorff qui ajoute ces deux fontaines monumentales – la Fontaine des Mers placée au sud (côté Seine) et la Fontaine des Fleuves au nord (côté rue Royale).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Place de la Concorde, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire