SAN JUAN DE GAZTELUGATXE

Au loin, face à des falaises abruptes, deux îlots rocheux surgissant de l’océan forment un biotope protégé s’étendant de la ville de Bakio jusqu’au Cap Matxitxako : San Juan de Gaztelugatxe et Aketze. La vedette revient incontestablement au premier, San Juan de Gaztelugatxe, péninsule reliée au littoral par un pont atypique, sorte de muraille de Chine construite à même la roche. Jalonnée de 231 marches interminables, celle-ci fend l’océan jusqu’au rocher principal. Au sommet se dresse fièrement l’ermitage de San Juan, ancien monastère de l’Ordre des Templiers, dont les origines remonteraient au Xème siècle.

La petite église, qui est généralement fermée, date du xe siècle et semble venir de l’Ordre du Temple. En l’an 1053 elle fut donnée par don Iñigo LópezSeigneur de Biscaye au monastère Saint-Jean de la Peña près de Jaca en Huesca. Des sépultures médiévales datant du IXe au xiie siècle ont été trouvées sur l’esplanade et dans l’ermitage.

En 1593 l’ermitage fut attaqué et mis à sac par Francis Drake. En plus de cet incident, il y eut de nombreux incendies. Le 10 novembre 1978, il a été détruit dans un de ces incendies. Deux ans plus tard, le 24 juin 1980, il fut rouvert. L’ermitage appartient à la paroisse de San Pelayo à Bakio.

L’ermitage abrite également divers ex-voto, placés par des marins qui ont survécu à des naufrages.

SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE SAN JUAN DE GAZTELUGATXE

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
SAN JUAN DE GAZTELUGATXE, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire